Le cinquième jour par Maud Tabachnik

Le cinquième jour par Maud Tabachnik

Titre de livre: Le cinquième jour

Auteur: Maud Tabachnik

Broché: 313 pages

Date de sortie: February 1, 2001

ISBN: 2226121587

Éditeur: Albin Michel

Le cinquième jour par Maud Tabachnik est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Maud Tabachnik avec Le cinquième jour

New York est la plus fantastique des villes, mais elle abrite aussi quelques dingues, une foule de paranoïaques et des parents inconscients, capables de laisser partir leur petite fille avec un presque inconnu. C'est ce que pense l'inspecteur Stan Levine, père de famille lui-même, en recevant Howard Riley et sa mère, lesquels déplorent la disparition de leur soeur et fille Gloria, neuf ans. Stan Levine se demande s'il va devoir sacrifier son premier week-end en famille depuis que Christophe Colomb a découvert l'Amérique. Le flic de choc va plonger dans les bas-fonds new-yorkais pour traquer un autre père de famille, monstrueusement pervers celui-là. Le furieux défi entre les deux hommes passe par des moments insoutenables. Les amateurs d'histoires de serial killers, de tueurs d'enfants cannibales, se régaleront avec ce récit qui tente de faire remonter le lecteur jusqu'aux racines même du mal, qui leur décrit par le menu les infâmes circonvolutions psychologiques du tueur. Il faut reconnaître qu'après Jean-Hugues Oppel et son Six Pack, Maud Tabachnik se sort très bien de cet exercice jusqu'ici réservé aux auteurs américains. Mais fallait-il un livre de plus sur ce sujet qui a tendance à devenir un phénomène de mode, comme tendraient à le prouver les multiples apparitions télévisées de profilers ? Ce récit, qui s'inspire de faits réels, est certes une dénonciation-explication du mal (en substance, voila à quoi mène l'intolérance) ; mais ne flatte-t-il pas une curiosité morbide ? Du même auteur, on pourra préférer La Mémoire du bourreau, remarquable explication de la montée du nazisme, de ses abjectes justifications et parfaite dénonciation de ses crimes contre l'humanité. -Bruno Ménard